Jeudi 17 mars 1988: Le responsable de la caserne des FL de Broummana assassiné (L’Orient-Le Jour)

Discours et Textes

Un responsable militaire des FL, Joseph Akiki, a été assassiné hier après-midi au volant de sa voiture, ainsi que son garde du corps, Elie Germanos.

L’incident a eu lieu à 15h, dans la région du Christ-Roi, à Adonis. Selon des sources de sécurité, Joseph Akiki et Elie Germanos, qui circulaient dans une BMW 520 de couleur lie-de-vin, ont été poursuivis par une autre voiture, également une BMW, de couleur verte, et dont les passagers ont ouvert le feu sur les deux miliciens, qui ont été tués sur-le-champ. Aussitôt, des éléments de la police militaire MP des FL se sont déployés dans toute la région de Dbayé à Antélias, tandis que le corps des deux victimes étaient transportés à l’hôpital Notre-Dame du Liban, à Jounié.

Joseph Akiki, 26 ans, était responsable de la caserne des FL à Broummana. Il avait participé, le 10 août 1986, à l’insurrection dirigée par M. Maroun Machaalany contre M. Samir Geagea, commandant en chef des FL, et avait rejoint depuis les rangs de M. Abou Nader, neveu du président Gemayel, et dont les partisans sont regroupés dans les localités de Beit-Mery, Broummana et Baabdat.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s