Jeudi 23 juin 1988: 20 blessés dans l’explosion d’une voiture piégée à Badaoui. “Les hommes de Hobeika responsables de l’attentat”, accusent les FL (L’Orient-Le Jour)

Discours et Textes

Les appréhensions suscitées par l’explosion, le 30 mai dernier, d’une voiture piégée à Rmeïl, qui a fait 15 morts et 80 blessés, se sont tragiquement confirmées hier par l’explosion d’une nouvelle voiture piégée dans le secteur, populeux et industriel, de Badaoui (rue du Fleuve), faisant une vingtaine de blessés, appartenant en majorité à la communauté arménienne. Ces deux actes terroristes, en moins d’un mois, viennent étayer la thèse d’un regain de tension et d’une recrudescence des attentats à la veille de l’échéance cruciale des présidentielles.

C’est à 10h45 qu’une Mercedes 220, modèle 1975, stationnée devant les établissements Jamil Hokayan, dans la ruelle qui relie le pont de la Quarantaine à la rue dite du Pont de Fer (ancienne voie de chemin de fer) a été pulvérisée par une charge de 20 Kg de TNT. La déflagration, qui s’est produite à quelque 20 mètres du siège principal du Comité populaire des FL, non loin du QG des FL, a fait 20 blessés, plus ou moins grièvement atteints.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s