Mardi 24 mai 1988: Accrochages FL – Kataëb à Sinn el-Fil: 3 blessés (L’Orient-Le Jour)

Discours et Textes

A la suite d’une dispute d’ordre personnel, des accrochages aux armes automatiques et aux roquettes ont opposé hier, entre 20h30 et 23h, des miliciens des FL et du parti Kataëb, à Sinn el-Fil. L’affaire a été circonscrite à la suite de l’intervention de la police militaire des FL sous la supervision d’un haut responsable des FL, M. Nader Succar. Les accrochages ont fait 3 blessés et ont provoqué une vive tension dans les quartiers de Sinn el-Fil, Nabaa et Dékouané.

Les affrontements auraient pour origine, selon des témoins, un accident de voiture qui s’est produit dimanche. La dispute entre les deux automobilistes se serait ensuite envenimée et, de fil en aiguille, on en serait venu aux armes déjà dimanche. Les accrochages d’hier soir se sont produits aux abords de l’église Notre-Dame, à Sinn el-Fil, face à la permanence du parti Kataëb. Ils ont opposé des miliciens de ce parti à des éléments de la caserne Tanios Alam des FL. Selon des témoins, les tirs d’armes automatiques et de roquettes, qui ont mis en émoi la population des quartiers-Est, se sont produits surtout en l’air. Toujours est-il que l’incident a pris des proportions telles qu’il a fallu une intervention massive de la police militaire des FL pour y mettre fin. Celle-ci a surtout pris la forme de contacts avec les responsables des deux formations. Au cours des affrontements, le parti Kataëb a mis certaines de ses permanences en état d’alerte à Sinn el-Fil et dans la région du Metn.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s