Mercredi 17 août 1988: Flambée en banlieue (L’Orient-Le Jour)

Discours et Textes

Suite à de brefs échanges d’obus de calibre 60 mm dans la nuit de lundi à mardi, une violente flambée a été enregistrée hier en banlieue, à partir de 22h, sur l’axe traditionnel Faculté des Sciences – Kfarchima – Amroussiyé où, pour la première fois depuis de longs mois, les FL et l’armée, d’une part, le PSP et le Hezbollah, d’autre part, ont utilisé les canons de blindés et l’artillerie lourde pour pilonner réciproquement leurs positions respectives.

A Beyrouth-Ouest, 3 boisseaux de dynamite, enfouis dans des amoncellements de détritus, ont explosé, à quelques minutes d’intervalle, à proximité de barrages de l’armée syrienne, a indiqué la police, qui n’a pas fait état de victime ou de dégâts.

Les deux premiers attentats ont eu lieu dans le quartier de Tarik Jédidé et le 3e a été signalé à proximité de l’hôtel Bristol à Hamra, où réside le fils de l’ancien président Sleiman Frangié.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s