Assassinat de Francis Meloy : un meurtre jamais élucidé

Discours et Textes, Samir Geagea

Assassinat de Francis Meloy : un meurtre jamais élucidé

 

Le 12 mai 1976, le nouvel ambassadeur américain Francis Meloy intégrait ses fonctions au Liban. Le 16 juin, il se rendait à Hazmiyé pour rencontrer le président élu Elias Sarkis. Il avait été escorté par une voiture qui rebroussa chemin à son arrivée au point de passage entre Beyrouth-Ouest et Beyrouth-Est. Il est alors enlevé avec son conseiller économique Robert Waring et son chauffeur libanais Zouheir Moghrabi, attaché depuis vingt ans à l’ambassade.

 

Selon les informations, les trois hommes ont été enlevés au moment où ils franchissaient la ligne de démarcation. Leurs ravisseurs, informés sans doute de leur déplacement, les ont abattus par balles et se sont par la suite débarrassés des corps qui ont été retrouvés plus tard et transportés dans un hôpital de Beyrouth-Ouest.

Les factions palestino-progressistes ont nié toute responsabilité et ont annoncé quelques heures plus tard qu’elles ont arrêté des suspects, mais l’affaire ne connaîtra pas de suite.

Les informations qui ont paru à ce moment là, ont parlé d’un assassinat par des éléments qui voulaient faire payer à l’ambassadeur américain, le rôle joué par Dean Brown, l’envoyé du président américain alors, Gerald Ford, en faveur d’une intervention militaire syrienne au Liban.

Le corps du diplomate américain est rapatrié aux Etats-Unis via Damas, et le président américain ordonne l’évacuation des ressortissants américains. Le directeur de la CIA, George H. W. Bush, coordonne l’évacuation des américains de Beyrouth avec le président Ford, lors d’une réunion du Conseil national de sécurité à la Maison-Blanche, le lendemain de l’assassinat. Assistaient également à la réunion : Dean Brown, envoyé spécial au Liban ; Brent Scowcroft, assistant pour les questions de sécurité nationale ; Henry Kissinger, secrétaire d’Etat ; William Clements, vice-ministre de la Défense ; le général George Brown, chef d’état-major, et Dick Cheney, chef de cabinet de la Maison-Blanche. Le 18 juin 1976, le président Ford annonce le plan d’évacuation des américains du Liban.

Quelque 7000 américains quittent le pays. Dès le lendemain, l’évacuation commence, les résidents dans le secteur Ouest quittent par la route de Damas, et les résidents dans le secteur Est, via Chypre, par la mer. 263 personnes embarquent à bord d’un navire de la 6e Flotte sous la protection de l’OLP. Un autre incident anti-américain était intervenu au cours de la première phase de la guerre : le rapt du colonel Ernest Morgan, le 29 juin 1975. Morgan est enlevé sur la route de l’Aéroport International de Beyrouth, alors sous contrôle palestinien. Son rapt n’est revendiqué qu’une semaine plus tard, par l’Organisation de l’Action Socialiste Révolutionnaire qui réclame et obtient une rançon en nature pour la Quarantaine. Alors que la CEE, mandatée par Washington, y organise la distribution de produits alimentaires, l’OLP dénonce le rapt et en fait assumer la responsabilité au Front Populaire de Libération de la Palestine – Commandement Général d’Ahmad Gibril.

Le 30 janvier 2009, au lendemain de la conférence de presse du secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, au cours de laquelle il a accusé les Forces Libanaises d’avoir enlevé les quatre diplomates iraniens en 1982, le chef des Forces Libanaises, Samir Geagea, a affirmé que « si Nasrallah était si soucieux de l’image du Liban dans les milieux diplomatiques, pourquoi ne commence-t-il pas par faire la lumière sur les assassinats des ambassadeurs américains Francis Meloy, en 1976, et français, Louis Delamarre, en 1981 ? Ils ont été assassinés par les alliés du Hezbollah ». La lumière n’a jamais été faite sur la question.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s