Fouad Abou Nader invite les chrétiens à revenir à leur conscience (L’Orient-Le Jour du vendredi 2 novembre 2007)

Fouad Abou Nader

L’ancien commandant en chef des Forces Libanaises, Fouad Abou Nader, à la tête du Front de la liberté qui regroupe, rappelons-le, d’anciens camarades de Bachir Gemayel désirant reprendre le flambeau du président-martyr, a appelé les chrétiens à revenir à leur conscience et à oublier leurs divergences, quel que soit le sacrifice requis.

“Rappelons-nous ce qui a été achevé en 1982 et reprenons ces constantes en suivant cette ligne de conduite, seule digne de nous et capable de nous sauver”, a déclaré M. Abou Nader. “Les divergences semblent malheureusement reprendre le dessus après l’éclaircie apparue il y a à peine une semaine. Nous sommes responsables de l’avenir du Liban, et des chrétiens en particulier, et j’appelle tous les chrétiens à se réunir d’urgence sous les auspices de Bkerké, en prélude à des assises générales chrétiennes visant à terme à des retrouvailles entre tous les libanais”.

Et M. Abou Nader d’ajouter: “Ce serait criminel de nous autodétruire et les générations futures nous en tiendront rigueur. C’est le moment de vérité pour les chrétiens pour prouver notre bonne volonté et participer ainsi à l’édification d’un Etat souverain, libre, indépendant, garantissant les droits de toutes les communautés”.

Et de conclure: “Nous sommes en tant que Front prêts à participer à toute initiative visant à atteindre nos objectifs communautaires et nationaux et ce, en collaboration avec tous les bords et sous l’autorité morale de notre Eglise”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s