Massoud Achkar aux jeunes: “Ayez foi dans le Liban” (L’Orient-Le Jour du vendredi 12 novembre 2004)

Poussy Achkar

SMS: Massoud Achkar aux jeunes: “Ayez foi dans le Liban”

 

Cette rubrique vise à donner la parole à une personnalité active sur le plan politique, social, culturel, économique, ou sportif. Cette personnalité adressera spontanément un message court – une sorte de SMS – aux jeunes.

Cette semaine, nous avons choisi d’offrir cette tribune à Massoud Achkar, ancien compagnon du président-martyr Béchir Gemayel et ancien responsable FL du secteur d’Achrafieh durant la guerre:

“Depuis un certain temps, les jeunes émigrent pour plusieurs raisons (économiques, sociales, politiques, etc.). Ceux qui émigrent, ce sont les cerveaux, les meilleurs, ceux qui ne trouvent pas de travail, ceux qui sont obligés de quitter pour des raisons politiques, ceux qui sont déprimés par l’absence de liberté et d’indépendance… Il ne faut pas avoir peur, le Liban renaîtra toujours de ses cendres. C’est vrai que notre histoire est pleine de hauts et de bas; le Liban a toujours été un refuge de liberté dans cette partie d’Orient, un pont entre l’Orient et l’Occident, entre les musulmans et les chrétiens.

A travers son expérience et son histoire, le Liban a toujours été au centre du dialogue des cultures et des religions, la meilleure formule pour cette coexistence (aussi fragile soit-elle). Il s’agit d’une expérience qui a besoin d’être approfondie et élargie dans ce monde mondialisé. Le Liban est un message unique dans ce monde en pleine mutation, et c’est aux jeunes surtout de le préserver. Regardons autour de nous les problèmes qui se posent, que ce soit en Irak, en Palestine, en Europe…où le dialogue n’est pas en train de s’établir.

C’est un défi, et c’est à vous, les jeunes, de le relever. Le monde devrait être un espace de paix, de dialogue et d’échange. Afin d’atteindre ce but, on devrait mener un combat pour les libertés, le dialogue et la mise en place de structures évoluées dans le but de parfaire encore plus la mission du Liban.

Il ne faut donc pas baisser les bras et déserter. L’injustice, la répression, l’étouffement des libertés ne doivent pas avoir raison de vos aspirations et de vos projets. Notre génération a payé le prix du sang. A vous de maintenir le cap. Courage”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s