16 août 1980: “7 juillet: Bachir Gemayel s’explique”

Bachir Gemayel, Discours et Textes

Dans un interview à Magazine, Bachir Gemayel affirme que l’action du 7 juillet contre le PNL visait à instaurer dans les régions Est une sécurité unique, non un parti unique.

“Ces régions, dit-il, s’en allaient à vau-l’eau surtout après les incidents de Wadi Chahrour. Il fallait juguler ce processus. A l’amiable? Trois ans y ont été consacrés sans résultat. D’où la nécessité d’une opération de force… La population en avait assez des incidents sanglants entre les Kataëb et le PNL, qui avaient fait tant de victimes. Entre juillet 1979 et juillet 1980, il y a eu près de 170 tués dans des incidents aux causes futiles…”.

Abordant ses réticences au déploiement de l’armée à l’Est, Gemayel demande à Hoss d’accepter l’armée à Beyrouth-Ouest et à Daouha “et je lui dresserai des arcs de triomphes dans nos régions. Ils disent vouloir protéger le Liban. Soit. Qu’ils nous ramènent à Damour, qu’ils se déploient au Sud, dans le Nord, dans la Békaa, qu’ils étendent l’autorité de l’Etat sur tout le territoire… Mais qu’il y ait 5000 soldats à Hadeth et Aïn el-Remmaneh et pas un seul à Chiyah, c’est là une anomalie que je n’admets pas”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s